Les trottoirs traversants

Circulation dans des rues avec des trottoirs traversants

Le trottoir traversant

A vu le jour aux abords de places piétonnes ou de zones à vitesse modérée. Les règles de circulation qu’implique cet aménagement ne sont pas toujours comprises.

Le trottoir traversant offre une continuité dans le cheminement des piétons et surtout il facilite les déplacements des personnes à mobilité réduite, comme les aînés, les personnes en fauteuil roulant et toute personne avec une poussette ou des bagages. La suppression du franchissement des bordures de trottoirs permet à toutes ces personnes d’avoir plus d’autonomie dans l’espace public.

 

Comment le reconnaître ?

Un trottoir traversant est une surface de circulation qui est aménagée comme un trottoir le long d’une chaussée principale. Il permet de franchir le débouché d’une rue latérale, ou secondaire, sans différence de niveau, en continuité avec les trottoirs adjacents.

Toutefois, la bordure du trottoir reste visible et marque visuellement la continuité du trottoir.

 

Comment ça marche ?

Ce que tous les conducteurs et conductrices de véhicules doivent savoir, y compris les cyclistes, c’est qu’ils sont tenus de céder la priorité aux piétons. Et cela quel que soit le mouvement qu’ils effectuent, soit en provenance de la route principale pour obliquer dans la rue secondaire ou s’ils quittent cette dernière pour déboucher sur la rue principale. Dans ce deuxième cas, leur perte de priorité est même assimilable à un stop.

 

A retenir

Le trottoir traversant donne la priorité aux piétons. Il est nécessaire de ralentir, voire de s’arrêter. Comme devant un passage piétons.

 

Police du Chablais vaudois

Signalisation routière